Passez au contenu principal Passez au menu de la section

Zone médias : Communiqués / 2022

Un nouveau rapport de Statistique Canada révèle une augmentation stupéfiante des cas d’exploitation et d’abus sexuels d’enfants sur Internet, d’où l’urgent besoin d’une législation sévère sur la sécurité en ligne au Canada

L’augmentation de presque 300 % des cas d’exploitation et d’abus sexuels d’enfants sur Internet, rapportée aujourd’hui par Statistique Canada, souligne une fois de plus l’urgent besoin de réglementer les plateformes numériques et les fournisseurs de services électroniques au Canada, déclare le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE).

Déclaration : Le Centre canadien de protection de l’enfance appuie la législation proposée par l’UE pour lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet

Le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) appuie la nouvelle législation proposée par la Commission européenne pour prévenir et combattre l’exploitation et les abus sexuels d’enfants sur Internet. Cette proposition a le potentiel non seulement d’améliorer le sort de millions d’enfants au sein de l’UE, mais aussi de rendre Internet plus sûr pour les enfants du monde entier.

Déclaration : Le Centre canadien de protection de l’enfance sélectionné comme bénéficiaire de l’initiative #SafeOnline du Partenariat mondial pour mettre fin à la violence envers les enfants

Le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) est fier d’avoir été sélectionné comme l’un des 18 nouveaux bénéficiaires de Safe Online, une initiative du Partenariat mondial pour mettre fin à la violence envers les enfants (End Violence Against Children) qui soutient les efforts déployés à l’échelle mondiale pour lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet et mettre à profit des solutions technologiques dans le but de faire d’Internet un lieu plus sûr pour les enfants.

Analyse des magasins d’applications : Peu d’obstacles empêchent les enfants de se procurer des applis classées pour adultes; classifications par âge illogiques

Une analyse sur la protection des enfants dans les deux principaux magasins d’applications mobiles révèle que ces plateformes ont des limites d’âge faciles à contourner, qu’elles ne contrôlent pas le respect des classifications par âge des applis de façon systématique et que ces classifications s’avèrent en grande partie inappropriées. Ces quelques conclusions d’une analyse publiée aujourd’hui par le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) soulèvent d’importantes inquiétudes quant à la protection des enfants et des adolescents sur Internet ainsi que pour les familles qui se fient aux classifications par âge pour évaluer les risques.

Déclaration : Un organisme de protection de l’enfance offre des ressources d’autoprotection en réponse à l’agression sexuelle d’une enfant

Dans la foulée d’une agression sexuelle commise récemment par un inconnu sur une fillette de 12 ans de Winnipeg, le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) exhorte les familles à discuter d’autoprotection avec leurs enfants et offre des ressources pour faciliter ces conversations avec des enfants de tous âges.

Déclaration : La Réunion ministérielle des cinq pays fait état de la suppression de six millions d’images d’abus pédosexuels grâce à Projet Arachnid et appelle les technos à s’activer davantage

À l’occasion du deuxième anniversaire du dévoilement des Principes volontaires pour contrer l’exploitation et l’abus sexuels des enfants en ligne, le Centre canadien de protection de l’enfance salue et appuie l’appel à la transparence lancé par la Réunion ministérielle des cinq pays aux entreprises de technologie qui ont publiquement adhéré à ces mesures de protection et presse les entreprises qui n’ont pas encore appliqué ces Principes à agir.

Des organismes de protection de l’enfance du Canada fournissent des ressources de soutien aux familles de réfugiés ukrainiens et russes qui fuient la guerre

Les enfants traumatisés par leur fuite de la guerre en Ukraine recevront des exemplaires du livre Les émotions fortes sont passagères, grâce à une collaboration entre deux organismes de Winnipeg et un allié finlandais. Ce livre d’histoire aide les familles à comprendre et à gérer les émotions difficiles. Le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) et New Directions for Children, Youth, Adults & Families (New Directions) s’associent à Suojellaan Lapsia ry, organisme finlandais de protection de l’enfance, dans le but d’offrir des exemplaires du livre traduits en ukrainien et en russe aux familles venues chercher refuge en Finlande.

Le ministre Mendicino visite le Centre canadien de protection de l’enfance pour discuter de la multiplication des dangers qui guettent les enfants et les adolescents sur Internet au Canada

Le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) a reçu le l’honorable Marco Mendicino, ministre de la Sécurité publique, pour le renseigner sur la multiplication des dangers qui guettent les enfants et les familles au Canada. Les deux parties ont profité de l’occasion pour affirmer leur engagement commun envers la protection et la sécurité des enfants au pays.

Réalité dangereuse : Ce que tout parent doit savoir sur le métavers

Cyberaide.ca – la centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation et d’abus sexuels d’enfants sur Internet – encourage les parents à se renseigner sur le métavers et les risques auxquels les enfants et les adolescents peuvent être confrontés dans cet espace virtuel largement non réglementé.

Cyberaide.ca observe une augmentation inquiétante de la cyberviolence sexuelle contre les jeunes au Canada

À l’occasion de la Journée pour un Internet plus sûr, le Centre canadien de protection de l’enfance lance de nouvelles ressources éducatives pour aider les familles à faire face à la situation

Déclaration : La réintroduction du projet de loi EARN IT au Sénat américain a beaucoup d’importance pour les survivant.e.s d’abus pédosexuels avec prise d’images

Projet Arachnid a obtenu la suppression de millions de photos et de vidéos pour le compte des survivant.e.s dans le monde entier.

Un outil pour contrer la propagation des images d’abus pédosexuels à l’échelle mondiale fête ses cinq ans

Projet Arachnid a obtenu la suppression de millions de photos et de vidéos pour le compte des survivant.e.s dans le monde entier.

Soutenez nos efforts. Faites-nous un don.

Associez-vous à une grande cause. En tant qu’organisme de bienfaisance enregistré, nous faisons appel aux dons pour nous aider à offrir nos services et nos programmes à la population. Aidez-nous à aider les familles et à protéger les enfants.

Faire un don