Actualités et communiqués

UNE PORTE GRANDE OUVERTE
Un nouveau site sur la sécurité en ligne pour la Journée de la sécurité sur Internet

Pour diffusion immédiate
Le 8 février 2010

WINNIPEG (MANITOBA) - Les parents canadiens auront dès aujourd'hui un outil de plus pour veiller à la protection de leurs enfants sur Internet, avec le lancement national du site Une porte grande ouverte (www.uneportegrandeouverte.ca). Unique en son genre, ce guichet unique d'information sur la sécurité en ligne s'adresse aux parents, au personnel enseignant et à toute personne soucieuse de la sécurité des enfants sur Internet. Par son nom même, le site Une porte grande ouverte évoque les dangers qui guettent les internautes insouciants. À la veille de la Journée de la sécurité sur Internet, le 9 février 2010, le Centre canadien de protection de l'enfance s'associe au gouvernement du Canada pour aider les familles à comprendre les bons, les mauvais et les pires aspects du Web.

« La Journée de la sécurité sur Internet nous rappelle l'importance de combattre la cybermaltraitance, surtout lorsque ce sont nos enfants qui sont touchés, déclare le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews. Le gouvernement du Canada demeure bien engagé dans la lutte internationale contre l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet. Nous allons continuer de travailler avec nos précieux partenaires, dont le Centre canadien de protection de l'enfance, et de soutenir les efforts du Centre national de coordination de la GRC contre l'exploitation des enfants, qui dépiste de plus en plus efficacement les pédoprédateurs sur Internet. »

Un récent sondage réalisé par le Centre canadien de protection de l'enfance indique que 75 % des parents s'inquiètent de la sécurité de leurs enfants sur Internet. De plus, 88 % des parents sondés ont déclaré ne pas consulter un site en particulier pour se renseigner sur la sécurité en ligne. Le sondage révèle que les parents étaient favorables à la création d'un site crédible, fiable et convivial qui répondrait à leurs questions sur la sécurité en ligne des enfants de différents groupes d'âge.

« Internet occupe désormais une place importante dans la vie de nos enfants, observe Lianna McDonald, directrice générale du Centre canadien de protection de l'enfance; il est donc essentiel que les adultes prennent des mesures pour assurer la protection de leurs enfants sur Internet. Bien des parents s'empressent de verrouiller la porte d'entrée de leur maison, mais ils laissent la porte d'Internet grande ouverte à leurs enfants sans aucune surveillance. Internet fait peser de véritables risques sur les enfants, qui peuvent communiquer avec des personnes mal intentionnées ou tomber sur du contenu inapproprié pour leur âge. Le site Une porte grande ouverte ouvrira la porte aux parents, aux enseignants et à toute personne soucieuse de protéger les enfants sur Internet. »

Plus tard cette année, le Centre canadien publiera une étude sur le leurre d'enfants par Internet, mais déjà, Cyberaide.ca a renvoyé à ce jour 540 signalements de leurre aux corps policiers. « Les signalements de leurre que nous recevons montrent que les pédoprédateurs utilisent toutes sortes de moyens comme les compliments, les menaces, la persévérance et la présentation de matériel pornographique pour amener les enfants à se soumettre à leurs demandes. Demandes de photos inappropriées, dialogues sexuels, propositions de rendez-vous : ces individus mettent tout en œuvre pour obtenir la soumission d'un enfant, ajoute Mme McDonald. Comme ils sont persévérants avec les enfants, les parents doivent s'efforcer avec encore plus de persévérance de sensibiliser leurs enfants aux dangers et à la sécurité en ligne. »

« Comme partenaire de la Stratégie nationale pour la protection des enfants contre l'exploitation sexuelle sur Internet, le Centre canadien de protection de l'enfance est un grand producteur de matériel de sensibilisation et d'éducation, observe la sergente Lana Prosper, du Centre national de coordination de la GRC contre l'exploitation des enfants. La lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants est une priorité pour les instances policières locales, nationales et internationales. Les ressources sur la sécurité en ligne comme le site lancé aujourd'hui nous aident beaucoup à veiller sur la sécurité de nos enfants. »

Le site Une porte grande ouverte a été créé dans la foulée des résultats d'un sondage pancanadien auprès des parents. Il offre aux parents de l'information sur les activités de leurs jeunes internautes et les risques associés à ces activités ainsi que de précieux conseils pour protéger la sécurité de leurs enfants.

En plus du nouveau site internet, le Centre canadien distribuera dans le réseau scolaire canadien trois millions de brochures d'information sur la sécurité en ligne pour différents groupes d'âge. Mme McDonald tient à remercier le gouvernement du Canada ainsi que Bell, Honeywell, Shaw et TELUS pour leur soutien indéfectible, qui compte pour beaucoup dans la capacité du Centre canadien de réaliser des initiatives importantes comme la campagne Une porte grande ouverte.

Cliquez pour voir le message d'intérêt public.

-30-

Pour une demande d’entrevue avec l’un de nos porte-parole, les médias sont priés de contacter notre équipe des communications :

Communications, Centre canadien de protection de l’enfance

Téléphone :
204 945-8074
204 801-2979 (Cellulaire)

Courriel :
communications@protegeonsnosenfants.ca

NOTES EXPLICATIVES :

Statistiques intéressantes :
Selon une récente enquête du Pew Research Centre (Social Media & Mobile Internet Use among Teens and Young Adults, February 2010) :

  • 93 % des ados de 12-17 ans utilisent Internet.
  • Près des deux tiers (63 %) des jeunes de ce groupe d'âge vont sur Internet tous les jours.
  • Pas moins de 36 % des 12-17 ans vont sur Internet plusieurs fois par jour.
  • Les sites de socialisation sont de plus en plus populaires auprès des ados : 73 % des internautes adolescents les fréquentent à présent. En novembre 2006, seulement la moitié des ados (55 %) fréquentaient de tels sites.
  • 31 % des internautes adolescents consultent Internet pour se renseigner sur la santé, l'alimentation et le conditionnement physique.
  • 17 % des ados consultent Internet pour se renseigner sur des sujets difficiles à discuter, comme la santé sexuelle et la toxicomanie.
  • Chez les ados de 12 à 17 ans, près de 7 sur 10 (69 %) ont un ordinateur.

La Journée de la sécurité sur Internet
Soulignée chaque année en février, la Journée de la sécurité sur Internet vise à promouvoir une utilisation prudente et responsable d'Internet et du téléphone cellulaire, en particulier auprès des jeunes du monde entier. En 2010, cette journée sera soulignée le 9 février. La popularité croissante de la Journée de la sécurité sur Internet depuis la première édition, en 2004, se manifeste par une sensibilisation accrue du public à la sécurité en ligne, une hausse de la participation des acteurs stratégiques du domaine et une plus grande attention de la part des médias. En 2009, plus de 120 organismes dans 56 pays se sont associés à la Journée de la sécurité sur Internet en organisant des activités locales, nationales et internationales : ateliers scolaires, concours pour les jeunes, conférences publiques, etc.