Actualités et communiqués

Comment protéger nos ados sur Internet?

LE CENTRE CANADIEN PROFITE DE LA JOURNÉE MONDIALE POUR UN INTERNET PLUS SÛR POUR DÉVOILER DE NOUVELLES RESSOURCES POUR PROTÉGER LES ADOS

11 février 2014
Pour diffusion immédiate

WINNIPEG (MANITOBA) : Le Centre canadien de protection de l’enfance dévoile aujourd’hui de nouvelles ressources éducatives en réponse au phénomène de plus en plus inquiétant de l’exploitation sexuelle des ados sur Internet. Un guide pour les parents intitulé Comment protéger vos ados contre l’exploitation sexuelle sur Internet s’ajoute à une nouvelle trousse pédagogique pour les enseignants de 7e et de 8e année (1re-2e secondaire). La création de cette trousse se justifie par les nouveaux dangers qui apparaissent sur Internet et les récentes tragédies qui ont coûté la vie à des jeunes Canadiens. L’objectif est de réduire l’incidence de l’exploitation sexuelle chez les adolescents. Les leçons apprennent aux élèves à distinguer les relations saines des relations malsaines, à mettre leurs limites et à identifier les interactions inappropriées entre adultes et enfants.

Les jeunes sont particulièrement vulnérables à l’exploitation sur Internet; leur besoin d’acceptation et la perception d’anonymat et d’intimité sur Internet peuvent aussi lever leurs inhibitions et les exposer à la manipulation. Une étude récente sur les infractions de leurre par Internet au Canada révèle que, dans plus de 90 % des cas (96 sur 104), l’enfant victime n’a pas brisé le silence pour dévoiler l’abus. Dans 75 % des cas (8) où l’enfant a signalé ses inquiétudes, il avait déjà été victime d’abus pédosexuel ou d’exploitation sexuelle avant de briser le silence.

« Ce que cette étude démontre, c’est que les jeunes semblent très peu enclins à briser le silence et à demander de l’aide, observe Lianna McDonald, directrice générale du Centre canadien de protection de l’enfance. Il faut faire beaucoup plus pour aider les enfants à comprendre dans quelles circonstances ils ont besoin d’aide, où trouver cette aide et pourquoi ils ont intérêt à se tourner vers un adulte de confiance. »

« Tous les Canadiens, et notamment nos jeunes, méritent de se sentir en sécurité autant dans leur quartier qu’à l’école et sur Internet, déclare Peter MacKay, ministre de la Justice et procureur général du Canada. L’évolution de la technologie s’accompagne de nombreux avantages, mais aussi de nouvelles menaces. En cette Journée mondiale pour un Internet plus sûr, je demande à mon tour aux Canadiens de se renseigner davantage sur les dangers du cyberespace, les ressources disponibles pour lutter contre les cyberprédateurs et les modifications législatives que nous proposons pour mieux protéger les Canadiens. »

« Il n’a jamais été plus important pour les Canadiens et les Canadiennes de se protéger en ligne ainsi que leur famille, a affirmé le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Steven Blaney. Trop de familles partout au pays ont connu les effets dévastateurs de la cyberintimidation et trop de familles et d’entreprises sont de plus en plus ciblées par les cybercriminels. En cette Journée mondiale pour un Internet plus sûr, j’encourage tous les Canadiens et Canadiennes à visiter des ressources telles que pensezcybersecurite.gc.ca, Canada.ca/Nonalacyberintimidation et protegeonsnosenfants.ca pour en apprendre davantage sur la façon de se protéger en ligne. »

En cette Journée mondiale pour un Internet plus sûr, le Centre canadien invite aussi les parents et la population à s’abonner aux Alertes Cyberaide.ca : un nouveau système de notification qui diffuse des renseignements essentiels sur les tendances qui se dessinent en matière de technologie et les nouveaux outils visant à mieux protéger les enfants. Visitez Cyberaide.ca pour vous abonner dès aujourd’hui!

Le Centre canadien de protection de l’enfance administre Cyberaide.ca : la centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet. Cyberaide.ca bénéficie du soutien de partenaires importants, dont le gouvernement du Canada, Bell, TELUS, Shaw, MTS Allstream et Rogers.

-30-

Pour une demande d’entrevue avec l’un de nos porte-parole, les médias sont priés de contacter notre équipe des communications :

Communications, Centre canadien de protection de l’enfance

Téléphone :
204 945-8074
204 801-2979 (Cellulaire)

Courriel :
communications@protegeonsnosenfants.ca