Actualités et communiqués

Le programme Priorité Jeunesse aide à prévenir les abus pédosexuels dans les organismes

De récentes arrestations au Canada soulignent l’importance de signaler à Cyberaide.ca

14 novembre 2013
Pour diffusion immédiate

WINNIPEG (MANITOBA) : Le Centre canadien de protection de l’enfance félicite la Police de Toronto pour l’annonce d’aujourd’hui concernant l’opération Spade. Cette annonce met en évidence l’ampleur du problème de l’exploitation des enfants et des abus pédosexuels sur Internet au Canada. Les signalements que le public a transmis au programme Cyberaide.ca du Centre canadien de protection de l’enfance – la centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet – ont permis de repérer des sites internet qui ont aidé la police à arrêter des délinquants sexuels et à secourir de nombreux enfants en situation d’abus.

« L’annonce d’aujourd’hui témoigne du grand rôle que chaque Canadien peut jouer dans la protection de nos enfants, souligne Lianna McDonald, directrice générale du Centre canadien de protection de l’enfance. Un signalement à Cyberaide.ca peut permettre de protéger d’innombrables enfants. »

Cyberaide.ca est la centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet. Près de 100 000 signalements lui ont été envoyés par la population depuis sa création il y a 11 ans. En 2009, Cyberaide.ca a dévoilé une étude détaillée sur les images d’abus pédosexuels dans Internet. Sur les 4 110 images uniques analysées pour cette étude, 82,1 % montraient de très jeunes enfants prépubères âgés de moins de 12 ans. Le constat le plus troublant de cette étude était la gravité des abus commis : plus de 35 % des images analysées montraient des agressions sexuelles graves.

Devant la montée de la pornographie juvénile sur Internet et sa corrélation directe avec la commission d’abus pédosexuels hors d’Internet, le Centre a créé le programme Priorité Jeunesse afin de réduire l’incidence des abus pédosexuels dans les organismes de services à l’enfance. Ce programme propose aux organismes une approche méthodique basée sur la gestion des risques qui va beaucoup plus loin que la vérification du casier judiciaire et du registre de l’enfance maltraitée pour prévenir les abus pédosexuels.

L’arrestation de nombreux individus qui, par leur profession ou leurs activités bénévoles, étaient en contact étroit avec des enfants montre à quel point il est important que les organismes de services à l’enfance soient outillés pour réduire les risques qu’un délinquant sexuel réussisse à abuser d’un enfant dont ils ont la charge. Les chiffres démontrent que la majorité des délinquants sexuels n’ont pas de casier judiciaire.

« La clé, c’est la prévention, observe la sergente-détective Kim Gross de la Police de Toronto, surtout pour les organismes de services à l’enfance susceptibles d’attirer des employés et des bénévoles qui cherchent à côtoyer des enfants et à abuser sexuellement d’eux. Priorité Jeunesse est un formidable programme de prévention des abus pédosexuels qui aide les organismes de services à l’enfance à mieux protéger les enfants dont ils ont la charge. »

« La protection des enfants, c’est l’affaire de tous, rappelle Mme McDonald. Nous avons les moyens d’agir; c’est entre nos mains. Une bonne façon de renforcer la protection des enfants est d’inciter les organismes de services à l’enfance à se renseigner sur la mise en place du programme Priorité Jeunesse pour la prévention des abus pédosexuels. »

Renseignez-vous sur Priorité Jeunesse et Cyberaide.ca au www.protegeonsnosenfants.ca et au www.cyberaide.ca.

Le Centre canadien de protection de l’enfance : Le Centre canadien de protection de l’enfance (www.protegeonsnosenfants.ca) a pour objectif de réduire la maltraitance des enfants en offrant des programmes et des services à la population canadienne. Ses quatre programmes nationaux sont : Cyberaide.ca (www.cyberaide.ca), la centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet; EnfantsPortesDisparus.ca (www.EnfantsPortesDisparus.ca), un centre national de ressources et d’intervention sur les enfants disparus; Enfants avertis (www.enfantsavertis.ca), un programme interactif d’éducation à la sécurité personnelle pour les enfants de la maternelle à la 9e année (3e secondaire); et Priorité Jeunesse (www.prioritejeunesse.ca), un programme qui aide les organismes de services à l’enfance à offrir un milieu sûr aux enfants dont ils ont la charge et à réduire les risques d’abus sexuel.

-30-

Pour une demande d’entrevue avec l’un de nos porte-parole, les médias sont priés de contacter notre équipe des communications :

Communications, Centre canadien de protection de l’enfance

Téléphone :
204 945-8074
204 801-2979 (Cellulaire)

Courriel :
communications@protegeonsnosenfants.ca