Actualités et communiqués

Pour mieux protéger les jeunes sur Internet

Le Centre canadien de protection de l’enfance encourage parents et enseignants à se procurer d’importantes ressources à l’occasion de la Journée pour un Internet plus sûr

10 février 2015
Pour diffusion immédiate

WINNIPEG (MANITOBA) : Certains se font leurrer ou cibler par Internet à des fins sexuelles, d’autres se font cyberintimider par leurs pairs après avoir créé ou partagé des images à caractère sexuel. Désormais, les ados doivent évoluer et vivre leur vie sociale dans un monde marqué par l’omniprésence de la technologie. Si l’adolescence est une période remplie de possibilités extraordinaires, elle se caractérise aussi par un niveau de risque élevé. Il n’est pas toujours facile de grandir dans le monde d’aujourd’hui. En cette journée du 10 février 2015, Journée mondiale pour un Internet plus sûr, le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) attire l’attention sur ses nouvelles ressources éducatives consacrées aux nouveaux dangers qui pèsent sur les jeunes et encourage parents et enseignants à visiter le site journeepouruninternetplussur.ca pour se procurer d’importantes ressources de prévention visant à réduire la violence faite aux enfants sur Internet.

Organisme caritatif national voué à la protection personnelle des enfants et des jeunes, le CCPE offre de nombreuses ressources âge par âge sur la sécurité internet. Cette année, l’accent est mis sur deux nouveaux cahiers qui veulent remédier à la vulnérabilité des adolescents aux abus sexuels. Les cahiers C’est quoi l’affaire? (7e/8e année) et C’est une grosse affaire (9e/10e année) aident les jeunes à savoir en quoi consistent des limites et des relations saines et malsaines, à comprendre comment certaines attitudes et convictions encouragent la violence sexuelle, à comprendre la différence entre un oui et un non lorsqu’il s’agit de consentement sexuel, et à savoir agir face à une situation dangereuse en faisant appel à un adulte de confiance. Pour les parents et les responsables d’enfants, le CCPE propose aussi ses brochures intitulées Comment protéger votre ado contre l’exploitation sexuelle sur Internet et L’usage sécuritaire des téléphones intelligents.

« Depuis quelques années, l’abus sexuel des adolescents suscite de plus en plus d’inquiétudes auprès des parents et des écoles de tout le Canada, observe Signy Arnason, directrice de Cyberaide.ca. Nos nouveaux modules éducatifs et les cahiers d’activités qui les accompagnent donnent aux jeunes des outils pour faire leurs propres choix à l’égard des relations saines, des limites, du consentement et des personnes à qui s’adresser s’ils ont besoin d’aide. »

Pour aider les jeunes à se comporter prudemment sur Internet et donner aux écoles et aux familles les outils nécessaires pour les soutenir, le CCPE profitera de la Journée pour un Internet plus sûr pour distribuer gratuitement aux écoles canadiennes environ un million d’exemplaires de ses ressources de sécurité internet. Les parents et les enseignants peuvent aussi se procurer des ressources âge par âge en matière de sécurité internet sur le site journeepouruninternetplussur.ca. Les parents et autres membres du public sont aussi invités à s’abonner aux Alertes Cyberaide.ca, qui diffusent électroniquement de l’information sur les utilisations inquiétantes du numérique et les nouvelles ressources pour mieux protéger les enfants. Inscrivez-vous dès aujourd’hui sur le site de Cyberaide.ca.

Le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) : Le CCPE est un organisme de bienfaisance enregistré voué à la protection personnelle des enfants. Il offre à la population canadienne des programmes et services nationaux dans le but de réduire la violence faite aux enfants. Pour plus de détails, cliquez protegeonsnosenfants.ca.

La Journée pour un Internet plus sûr (#SID2015) : Chaque année, en février, des gens et des organismes de partout dans le monde unissent leurs forces à l’occasion de la Journée pour un Internet plus sûr (Safer Internet Day) afin de promouvoir, notamment auprès des enfants et des jeunes, une utilisation prudente et responsable d’Internet et du téléphone mobile. Au Canada, c’est le Centre canadien de protection de l’enfance, à travers son programme Cyberaide.ca (la centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet), qui coordonne le contenu et les activités de cette journée.

-30-

Pour une demande d’entrevue avec l’un de nos porte-parole, les médias sont priés de contacter notre équipe des communications :

Communications, Centre canadien de protection de l’enfance

Téléphone :
204 945-8074
204 801-2979 (Cellulaire)

Courriel :
communications@protegeonsnosenfants.ca