Les enlèvements d’enfants avec assassinat : Une étude canadienne
résultats préliminaires

Le 25 mai 2016 marque le 30e anniversaire de la participation du Canada à la Journée internationale des enfants disparus. Pour marquer cette journée importante, le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) dévoile les résultats préliminaires de son rapport intitulé Les enlèvements d’enfants avec assassinat : Une étude canadienne. Cette étude vise à mieux comprendre les caractéristiques sociodémographiques de ces enfants et à étudier les tactiques et les antécédents des ravisseurs, dans le but de déterminer de nouvelles stratégies de prévention et d’intervention relativement aux enlèvements d’enfants avec assassinat.

Les cas d’enfant avec assassinat sont peut-être extrêmement rares, mais ils ont pour effet de bouleverser les communautés et le grand public. Ces crimes odieux, apparemment commis de façon aléatoire, créent un climat de peur et de vulnérabilité et insécurisent la population.

Cette étude – la première du genre au Canada – porte sur 155 enfants victimes et 93 ravisseurs. Elle prend la forme d’une recension et d’une analyse des cas d’enlèvement avec assassinat d’un enfant par une personne ne faisant pas partie de la famille immédiate de l’enfant. Voici quelques faits saillants :

  • L’âge moyen des victimes est de 11,6 ans, et une bonne partie d’entre elles étaient âgées de 14 à 16 ans.
  • L’âge moyen des ravisseurs est de 25,9 ans, et 22 % d’entre eux étaient âgés de moins de 18 ans.
  • Dans 68 % des cas où le lieu approximatif de l’enlèvement a pu être établi, l’enlèvement est survenu dans le quartier de l’enfant.
  • Dans 36 % des cas, le ravisseur et la victime ont eu des contacts avant l’enlèvement.
  • L’enfant semble avoir été emmené de force dans 18 % des cas.
  • Dans 77 % des cas, l’enfant a été enlevé pour des motifs sexuels ou présumément sexuels.
  • Dans 60 % des cas où il a été possible de déterminer le temps écoulé entre l’enlèvement et l’assassinat, 70 % des victimes ont été assassinées dans les trois heures suivant l’enlèvement.
Province Nombre d’enfants
Colombie-Britannique 46
Ontario 40
Québec 34
Manitoba 10
Alberta 10
Saskatchewan 8
Nouveau-Brunswick 3
Nouvelle-Écosse 2
Terre-Neuve 1
Nunavut 1
Total 155

Les données qui ressortent de cette étude soulignent l’importance de diffuser des ressources visant à mieux protéger les enfants. À cette fin, le CCPE met à la disposition des parents une fiche de conseils intitulée Protéger les enfants contre les enlèvements.

Le CCPE agit dans le dossier des disparitions d’enfants depuis 30 ans (anciennement sous le nom de Child Find Manitoba et maintenant en association directe avec Child Find Ontario). De ce fait, notre personnel avait eu des contacts avec plusieurs familles de victimes avant le début de l’étude. Durant l’étude, le CCPE a tenté de joindre d’autres familles de victimes par l’entremise de la police et d’autres contacts. Si vous n’avez pas eu de nos nouvelles et croyez que votre enfant puisse être représenté dans l’étude, nous vous prions de nous joindre.