Actualités et communiqués

ON ENCOURAGE LES PARENTS À PARLER AUX ENFANTS DE LA SÉCURITÉ EN LIGNE

De nouvelles recherches sur le leurre d’enfants soulignent la vulnérabilité des enfants sur Internet

Pour publication immédiate
Le 7 février 2012

WINNIPEG, Manitoba – Les avantages de l’accès à Internet sont bien documentés et évidents. Les enfants maîtrisent les technologies en ligne de manière souvent étonnante et les utilisent pour faire des choses tout aussi étonnantes. Il est malheureux que par le fait même ils se mettent à risque de victimisation. Cette année, durant la Journée de la sécurité sur Internet, le Centre canadien de protection de l’enfance travaillera en partenariat avec le gouvernement du Canada et avec des services de police afin de rappeler aux parents, aux éducateurs et aux personnes qui ont des enfants dans leur entourage l’importance de maintenir un dialogue continu avec leurs enfants au sujet de la sécurité en ligne.

« La Journée de la sécurité sur Internet nous rappelle l’importance d’être présent dans les activités en ligne de nos enfants », soutient Vic Toews, ministre de la Sécurité publique. « Les crimes dans Internet, particulièrement ceux commis contre les enfants, augmentent à un rythme alarmant. La collaboration entre les gouvernements, les forces de l’ordre et d’autres organismes concernés tels que le Centre canadien de protection de l’enfance est essentielle pour qu’Internet soit un endroit sécuritaire pour nos jeunes. »

« Notre gouvernement maintient son engagement à protéger nos enfants en prenant des mesures sévères contre les prédateurs sexuels sur Internet », de déclarer le ministre de la Justice Rob Nicholson. « Aucun parent ne souhaite que son enfant devienne la proie d’un prédateur. Nous avons tous le devoir d’enseigner et de promouvoir l’utilisation responsable de la technologie en ligne et de la technologie mobile afin d’aider à prévenir le leurre et l’exploitation sexuelle d’enfants ».

« Selon une analyse des rapports du site Cyberaide.ca, nous savons que les jeunes continuent d’être leurrés et vulnérables à la victimisation », affirme Lianna MacDonald, directrice générale du Centre canadien de protection de l’enfance. « Selon leur développement, les jeunes de 12 à 15 ans sont susceptibles d’être contrôlés et manipulés par un délinquant. C’est pourquoi les parents doivent être particulièrement vigilants et présents dans les activités en ligne de leurs enfants ».

Au printemps de 2012, Cyberaide.ca, le service pancanadien de signalement d’exploitation des enfants sur Internet, diffusera un rapport des recherches effectuées sur la question du leurre des enfants. Des résultats préliminaires de 300 cas signalés révèlent ce qui suit :

  • 85 % des victimes de leurre identifiées sont des filles, 15 % étaient des garçons;
  • des demandes de contact ont été faites dans 18 % des cas;
  • un comportement voyeuriste a été constaté dans 31 % des cas;
  • 50 % des cas comprenaient une référence à la pornographie juvénile; et,
  • des menaces étaient évidentes dans 13 % des cas.

« Ces criminels sont innovateurs, rusés et engageants, sachant exactement quoi dire pour capter l’attention d’un enfant. Leur outil est la manipulation et ils savent choisir leurs cibles », affirme la sergente-détective Kim Gross du Service de police de la ville de Toronto, division de l’exploitation des enfants. « Un adolescent solitaire, qui recherche un contact avec quelqu’un de nouveau et différent, est une cible facile. Avant même qu’il puisse s’en rendre compte, une rencontre est fixée et les choses s’empirent. Le maintien d’une communication ouverte avec vos enfants est essentiel. La sensibilisation à l’exploitation est à l’heure actuelle, et elle le sera pour toujours, la clé pour combattre ce comportement criminel ».

La Journée de la sécurité sur Internet a lieu le premier mardi de février chaque année dans le but de promouvoir une utilisation plus sécuritaire et responsable de la technologie en ligne et de la téléphonie mobile, particulièrement chez les enfants et les jeunes. Les parents et les éducateurs sont invités à consulter Une porte grande ouverte (uneportegrandeouverte.ca), le site de la sécurité sur Internet du Centre canadien de protection de l’enfance. Ils pourront y trouver de l’information détaillée sur la sécurité en ligne et télécharger des dépliants conçus pour chaque tranche d’âge d’enfants.

Le site Web Une porte grande ouverte a été rendu possible grâce au soutien du gouvernement du Canada et des sociétés TELUS, Bell, Shaw et Honeywell. Au cours des prochaines semaines, plus d’un demi-million de documents d’information sur la sécurité mobile et en ligne, des activités éducatives et d’autres ressources seront distribués gratuitement d’un bout à l’autre du Canada, coïncidant avec la Journée de la sécurité sur Internet. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter les sites mobilite.protegeonsnosenfants.ca; EDUCATIONtextuelle.ca et cyberaide.ca/respecte-toi.

-30-

Pour une demande d’entrevue avec l’un de nos porte-parole, les médias sont priés de contacter notre équipe des communications :

Communications, Centre canadien de protection de l’enfance

Téléphone :
204 945-8074
204 801-2979 (Cellulaire)

Courriel :
communications@protegeonsnosenfants.ca