Actualités et communiqués

UN NOUVEAU SITE INTERNET REDONNE ESPOIR DE RETROUVER MICHAEL DUNAHEE

3 octobre 2011
Pour diffusion immédiate

MichaelDunahee.ca présente des vidéos, des photos et d'autres informations inédites

Winnipeg (Manitoba) : Quand Michael Dunahee a été porté disparu il y a plus de 20 ans, il n'avait que quatre ans, et ses proches n'avaient ni Internet et de médias sociaux à leur disposition pour les aider à retrouver leur fils. Aujourd'hui, le Centre canadien de protection de l'enfance lance MichaelDunahee.ca : un site internet qui, espère-t-on, donnera beaucoup plus de visibilité à ce dossier et permettra d'obtenir de nouvelles informations.

« Il y a inévitablement quelqu'un quelque part qui sait quelque chose au sujet de la disparition de Michael, et il faut utiliser tous les moyens possibles pour lui permettre de se manifester, explique Christy Dzikowicz, directrice d'EnfantsPortesDisparus.ca, le centre de ressources national sur les enfants disparus mis en place par le Centre canadien. Nous espérons que les gens exploreront le site, regarderont les photos et les vidéos, et, surtout, participeront aux recherches. Nous demandons à toute personne en possession d'une information potentiellement utile à la communiquer à la police ou à EnfantsPortesDisparus.ca, et nous encourageons aussi les gens à utiliser les médias sociaux pour faire connaître ce nouveau site et l'histoire de Michael. »

La disparition de Michael Dunahee illustre ce qui peut arriver de pire à un parent. Au moment de sa disparition, le dimanche 24 mars 1991, il se trouvait sur un terrain de jeu de l'école élémentaire Blanshard de Victoria (Colombie-Britannique), à quelques mètres seulement de ses parents. Le site MichaelDunahee.ca diffuse les informations les plus récentes sur le cas de Michael et présente des photos et des vidéos de l'enfant et de ses parents, dont un témoignage inédit de sa mère Crystal sur son fils et sa disparition.

« À chaque occasion spéciale, on sent toujours qu'il manque quelqu'un à la table [...] Il a 25 ans maintenant; on a donc raté son passage à la maternelle, les étapes de son cheminement scolaire [...] Est-ce qu'il marié? Est-ce qu'il a des enfants? C'est la pire chose que l'on puisse imaginer; je ne souhaiterais pas ça à personne. »

Crystal Dunahee, extrait de la vidéo In Search of Michael. Visitez michaeldunahee.ca pour regarder la vidéo au complet.

« À la police de Victoria, nous sommes très heureux de nous associer avec EnfantsPortesDisparus.ca et maintenant avec MichaelDunahee.ca, car nous voulons utiliser tous les moyens disponibles pour obtenir des informations qui nous aideront à ramener Michael auprès des siens, déclare le sergent-détective Alan Cochrane, de la police de Victoria (Historical Case Unit). Pour moi qui dirige l'enquête sur la disparition de Michael depuis sept ans, les médias sociaux font naître de nouveaux espoirs que nous pourrons sensibiliser rapidement les gens au cas de Michael et, peut-être, rejoindre la ou les personnes qui savent ce qui lui est arrivé. Notre objectif premier a toujours été de ramener Michael auprès des siens et nous avons maintenant une façon de plus d'y arriver. »

« Internet n'existait pas lorsque Michael a disparu il y a 20 ans. Le lancement de ce site internet nous permet de montrer à la face du monde que nous ne perdons pas espoir de retrouver Michael et que nous ne relâcherons jamais nos efforts pour le ramener à la maison », affirme Crystal Dunahee, mère de Michael.

EnfantsPortesDisparus.ca, c'est le centre de ressources canadien sur les disparitions d'enfants. Ce programme du Centre canadien de protection de l'enfance aide les familles à la recherche d'un enfant disparu et diffuse du matériel de sensibilisation sur la prévention des disparitions d'enfants.

-30-

Pour une demande d’entrevue avec l’un de nos porte-parole, les médias sont priés de contacter notre équipe des communications :

Communications, Centre canadien de protection de l’enfance

Téléphone :
204 945-8074
204 801-2979 (Cellulaire)

Courriel :
communications@protegeonsnosenfants.ca