Actualités et communiqués

Alerte aux parents d'adolescents : Nouvelle tactique d'extorsion d'images à caractère sexuel et d'argent

27 mai 2015
Pour diffusion immédiate

WINNIPEG (Manitoba) : Le Centre canadien de protection de l'enfance, à travers son programme Cyberaide.ca, met les parents et les ados en garde contre une nouvelle tactique employée par des individus qui cherchent à extorquer des images à caractère sexuel et de l’argent aux jeunes internautes. Cyberaide.ca a reçu de nombreux signalements dans la dernière année relativement à des cas de sextorsion, où des individus enregistrent secrètement des ados pendant qu'ils s'exhibent sur des plateformes de vidéo en direct et utilisent ensuite les images pour leur extorquer de l'argent en les menaçant de les diffuser. Ces sextorqueurs poussent désormais leur stratagème encore plus loin en impliquant le réseau social de leurs victimes.

Ils communiquent avec les amis de leurs victimes par l'entremise des médias sociaux (Facebook, Skype, etc.), leur montrent la photo ou la vidéo de celui ou celle qu'ils ont piégé et leur demandent de leur envoyer à leur tour des images à caractère sexuel d'eux-mêmes, sans quoi ils diffuseront les images de leur ami ou amie. Les ados qui cèdent et qui envoient la photo ou la vidéo demandée se font ensuite extorquer des sommes allant de 200 $ à 1 000 $, supposément pour éviter que ces images soient dévoilées publiquement.

« Nous implorons les parents d'adolescents de prendre les devants et de discuter avec eux des cas de plus en plus nombreux de jeunes qui se font extorquer des images à caractère sexuel et de l'argent, insiste Signy Arnason, directrice de Cyberaide.ca. La meilleure façon de déjouer les stratagèmes que les abuseurs d'enfants ne cessent d'inventer, c'est d'expliquer les nouveaux dangers aux jeunes et d'insister sur l'importance de ne jamais céder à des menaces. »

« Les adolescents qui se font prendre au piège de la manipulation et qui s'exhibent en ligne se sentent souvent responsables de ce qui s'est passé après coup, explique la sergente Caroline Girard de la Sûreté du Québec. Cela peut les amener à s'enfermer dans le silence, et ce n'est pas ce que l'on souhaite. Les gens à qui on a affaire ne font rarement qu'une seule victime; les parents doivent donc être vigilants dans leurs conversations avec leurs enfants et les encourager sans cesse à briser le silence et à rapporter ce qui s'est passé. »

Le Centre canadien de protection de l'enfance recommande fortement aux parents de discuter de ce stratagème avec leurs ados. Ne manquez surtout pas d’insister sur l’importance de ne jamais céder à des menaces, car cela ne pourrait qu'empirer les choses. Il est aussi important de leur expliquer les risques auxquels ils s’exposent lorsqu’ils acceptent de se livrer à des actes sexuels sur une plateforme de vidéo en direct. Rappelez à vos ados qu'il est important de briser le silence s'ils sont confrontés à une situation inquiétante sur Internet ou si leurs amis se retrouvent dans pareille situation.

Pour plus de détails, rendez-vous à l'adresse https://www.cyberaide.ca/app/fr/internet_safety-for_youth et abonnez-vous aux Alertes Cyberaide.ca à l'adresse https://cyberaide.ca/alertes pour vous tenir au courant des nouveaux dangers qui guettent les jeunes internautes.

-30-

Pour une demande d’entrevue avec l’un de nos porte-parole, les médias sont priés de contacter notre équipe des communications :

Communications, Centre canadien de protection de l’enfance

Téléphone :
204 945-8074
204 801-2979 (Cellulaire)

Courriel :
communications@protegeonsnosenfants.ca

Le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) : Le CCPE est un organisme de bienfaisance enregistré voué à la protection personnelle des enfants. Il offre à la population canadienne des programmes et services nationaux dans le but de réduire la violence faite aux enfants. Pour plus de détails, cliquez protegeonsnosenfants.ca.