Initiative de soutien aux survivantes et survivants d’abus pédosexuels

Auch auf Deutsch

Enquête auprès des survivantes et survivants – Déterminer les besoins particuliers des victimes de la production et de la diffusion d’images d’abus pédosexuels et y répondre

Message aux survivantes et survivants

Si vous êtes une survivante ou un survivant d’abus pédosexuel, sachez que notre équipe met tout en œuvre pour susciter des changements positifs pour vous et pour les prochaines générations de survivantes et survivants.

Nous pensons que les choses sont en voie de changer. Il est important que nous présentions au public la réalité de ce que nous observons et de ce que les survivantes et survivants nous disent ainsi que ce que nos recherches et nos solutions techniques nous permettent d’apprendre.

Si vous pensez que la lecture des présentes informations et de notre rapport puisse vous être pénible ou si cette lecture vous a bouleversé, nous vous encourageons à chercher de l’aide autour de vous. Vous pourriez vous adresser à votre entourage (famille et amis) ou à des professionnels (thérapeutes, psychologues, psychiatres, services de counseling et d’intervention d’urgence). L’exploitation sexuelle des enfants sur Internet est un fléau grandissant et nous nous employons à trouver des solutions pour prévenir ce crime et offrir de la protection et du soutien aux victimes.

Si vous aimeriez nous parler à propos de votre expérience ou si vous avez des questions à propos de cette enquête, écrivez-nous.

En janvier 2016, le Centre canadien de protection de l’enfance a entrepris une enquête internationale auprès des survivantes et survivants adultes dont les abus pédosexuels ont été enregistrés ou diffusés sur Internet. Plus de 150 survivantes et survivants ont participé à l’enquête et fourni de précieuses informations sur leur expérience. Nous reconnaissons à quel point il peut avoir été difficile pour eux de répondre au sondage, et nous sommes franchement ravis qu’autant de survivants aient pris le temps de partager les détails de leur expérience avec nous. Merci.

Les résultats de l’enquête ont été rendus publics en septembre 2017; nous en présentons ici les résultats et les recommandations.

En janvier 2017, nous avons dévoilé un nouvel outil qui aidera à retirer d’Internet les images d’abus pédosexuels. Projet Arachnid utilise la technologie pour mettre un terme à des années d’activités criminelles, aider à briser le cycle des abus et offrir un soulagement psychologique aux survivantes et survivants qui ne pouvaient pas arrêter la diffusion d’images de leur expérience d’abus.

Nous croyons qu’il est essentiel que les survivantes et survivants constatent que leur voix change les choses. Voilà pourquoi nous les encourageons à visiter le site chaque mois pour prendre connaissance des progrès réalisés. Si vous souhaitez prendre contact avec notre organisme pour en savoir davantage sur les résultats de l’enquête ou sur nos progrès dans certains domaines, cliquez ici.

L’analyse des réponses obtenues jusqu’ici nous a appris qu’un grand nombre de répondants souhaiteraient faire partie d’un réseau de survivants. Nous comprenons aisément qu’un tel réseau serait bénéfique pour eux. Nous aimerions donc offrir ce service aux survivants et nous avons entrepris des démarches en ce sens. Nous espérons que ce projet de réseau deviendra réalité au cours de la prochaine année.

Compte tenu de l’importance de recueillir des renseignements directement des survivants et de l’intérêt manifesté jusqu’à maintenant, nous souhaitons garder le questionnaire ouvert. Nous sommes conscients que certains survivants ayant commencé à répondre au sondage voudront le terminer et que d’autres, qui viennent peut-être de découvrir notre site, voudront s’exprimer à leur tour. L’équipe du Centre canadien de protection de l’enfance s’engage à apprendre de vos expériences et à mieux comprendre les difficultés particulières que vous vivez. Votre voix peut changer les choses!

Pour participer à l’enquête, cliquez ici.

Voici quelques commentaires de participants :

« L’enquête a été très bénéfique pour moi. Elle m’a permis de dire aux gens ce que j’ai ressenti sans réels obstacles. Cela m’a aussi aidée à me ressaisir un peu par rapport à ce que j’ai vécu. »

« Je vous remercie de m’avoir donné l’occasion de participer à votre enquête… J’y ai répondu difficilement, mais l’expérience aura été bénéfique en fin de compte. »

« Vous m’avez remercié d’avoir pris le temps de répondre à l’enquête, mais je suis vraiment contente que vous l’ayez mise sur pied. J’espère qu’elle fournira beaucoup d’information pour aider les enfants d’aujourd’hui. Je vous remercie de votre travail et je vous souhaite beaucoup de succès. »

« Je travaille depuis de nombreuses années avec des survivants de cette forme d’exploitation pédosexuelle, indique la Dre Sharon Cooper, pédiatre légiste spécialisée en développement. J’ai constaté que beaucoup de victimes se taisent devant les photos sur Internet. Notre objectif consiste à donner au plus grand nombre les renseignements que vous avez fournis de façon anonyme, car ils nous aideront à mieux répondre à vos besoins. Je reconnais que votre voix s’est tue à de nombreuses reprises en raison de la présence de ces photos; nous vous sommes d’autant plus reconnaissants d’avoir pris le temps de répondre à ce sondage, qui nous livre des renseignements authentiques sur la cyberexploitation. Je vous remercie infiniment de votre courage et de votre aide. »